25septembre2017

Vous êtes ici : Accueil Autres Actualités La CGI publie une étude avec le CRET-LOG sur la logistique urbaine

La CGI publie une étude avec le CRET-LOG sur la logistique urbaine

L’activité des grossistes distributeurs en France représente 5 millions de mouvements par semaine, dont 15% en centre-ville. Ces derniers assurent la livraison quotidienne en produits alimentaires et non-alimentaires du tissu économique local faisant d’eux des acteurs majeurs de la logistique urbaine.

Depuis maintenant un an, Anne Hidalgo, Maire de Paris, tente de rendre plus fluide et moins polluante la circulation parisienne. Ses voeux de 2017 ont confirmé cette volonté politique mais sans prendre en considération les contraintes et impératifs de circulation des professionnels, ce que la CGI regrette.

Dans ce contexte, la CGI a souhaité réaliser, en partenariat avec le CRET-LOG (Centre de recherche sur le Transport et la Logistique de l’Université Aix-Marseille) et sur la base des témoignages de près de 350 entreprises du commerce de gros, l’étude: « Le grossiste, acteur majeur de la distribution urbaine ».

Cette dernière propose un état des lieux exhaustif de l’activité logistique urbaine des grossistes en France, et présente des solutions efficaces répondant aux enjeux en matière de circulation et de pollution dans les villes.

Voici les 3 propositions de la CGI :

  • Utiliser des poids lourds pour diminuer la congestion
  • Favoriser la tournée en livraison
  • Créer des points d’accueil véhicules

1. UTILISER DES POIDS LOURDS POUR DIMINUER LA CONGESTION

Les grossistes privilégient l’utilisation de poids lourds afin de massifier et optimiser leur livraison. Mais cette option permet aussi de diminuer efficacement la congestion des voies urbaines.

A titre d’exemple, un poids lourd de 12t qui effectue une tournée de livraison chez 20 clients provoque 6 fois moins de congestion que 20 véhicules légers en traces directes.

2. FAVORISER LA TOURNEE DE LIVRAISON

Pour pallier à certaines nuisances telles que la pollution ou encore le bruit, les grossistes ont mis en place un système de tournées de livraison.

Cette technique permet d’allier efficacité de services, puisque les grossistes peuvent livrer plus rapidement et plus efficacement leurs clients, et diminution des émissions de particules fines et de CO2 / nuisances sonores du fait de la massification et l’optimisation du chargement des véhicules.

A titre d’exemple, 20 véhicules légers, pour livrer la même quantité de marchandise qu’un poids lourd de 12 t, engendrent:

  • 4 fois plus d’émission de CO2
  • 20 fois plus d’émission de particules due aux pneus et au système de freinage
  • 2 fois plus de bruit

3. CRÉER DES POINTS D’ACCUEIL VEHICULES

Conscients des profondes transformations qui s’opèrent en termes de logistique urbaine, les grossistes sont force de proposition.

Ainsi, dans les hypercentres où la circulation est très dense, ils proposent de mettre en place des points d’accueil de véhicules (PAV) qui seront durant leur période de fonctionnement, garanties libres d'accès afin que les chauffeurs-livreurs puissent rayonner en toute sécurité pour aller apporter ou récupérer les marchandises

A partir de ces PAV deux possibilités sont offertes :

  • effectuer le parcours terminal à pied quand les produits le permettent (volume, poids, non liés à une chaîne du froid) avec éventuellement une aide apportée par du personnel ou des moyens de manutention
  • utiliser des services mis en place pour acheminer les envois par des tricycles ou véhicules particuliers peu encombrants et à faibles nuisances.

L'ETUDE EN VERSION PDF

Pour recevoir l'étude en version papier (Guide Les Editions CGI) : bleenhardt@cgi-cf.com

Coordonnées

Confédération du Commerce de Gros
et International

18 rue des Pyramides
75001 Paris

Tél : 01 44 55 35 00
Fax : 01 42 86 01 83