16décembre2018

Vous êtes ici : Accueil Autres Informations à la une Restrictions de circulation en Ile de France : vers une pénurie alimentaire et en produits périssables et pharmaceutiques ? Les grossistes alertent les pouvoirs publics

Restrictions de circulation en Ile de France : vers une pénurie alimentaire et en produits périssables et pharmaceutiques ? Les grossistes alertent les pouvoirs publics

bandeau circulation camionsCommuniqué de presse CGI-SYNDIGEL- Syndicat de la volaille et du gibier de Rungis - UNCGFL - FNCPLA - UNIGROS - NAVSA

COMMUNIQUE DE PRESSE - 8 février 2018

Face au risque de pénurie, les acteurs de l’approvisionnement de Paris en denrées alimentaires et en produits médicaux et pharmaceutiques appellent les pouvoirs publics à maintenir durablement l’autorisation de circulation des poids-lourds en Ile-de-France.

Après 48h d’interruption de l’approvisionnement de Paris en denrées alimentaires et en produits médicaux et pharmaceutiques, la situation est désormais critique. Non seulement l’autorisation de circuler, à ce stade jusqu’à 20h ce jour, ne permettra pas de rattraper le retard pris dans les livraisons, mais, si de nouvelles restrictions devaient être édictées, il est certain que nous courrons à la pénurie à la veille du weekend.

Le commerce de gros en denrées alimentaires, en particulier périssables, et en produits médicaux et pharmaceutiques, appelle donc les pouvoirs publics :

  1. à maintenir, aussi longtemps que possible, et à minima jusqu’à demain, midi, l’autorisation de circuler, pour éviter d’ajouter à la crise une situation de pénurie dommageable pour les Parisiens et les habitants d’Ile-de-France.
  2. à faire preuve de parcimonie et de discernement dans l’éventualité de nouvelles mesures, en les asseyant sur un risque constaté et non supposé, alors que le nouvel épisode neigeux annoncé n’a, au vu des données de météo France, ni l’ampleur, ni l’intensité du précédent.
  3. Dans cette éventualité, à relever le tonnage à partir duquel ces mesures pourraient être amenées à jouer, afin de garantir la continuité de l’approvisionnement de l’Île-de-France, et en particulier de Paris
  4. A tout mettre en œuvre pour que, dans ce cas, les livraisons puissent reprendre au plus tôt et, en tout état de cause, dès samedi matin.

Il rappelle que l’ensemble des mesures prises par les services de l’Etat, notamment le salage des voies, garantissent qu’en l’absence d’évènement neigeux d’intensité exceptionnelle, la circulation puisse perdurer dans des conditions de sécurité satisfaisantes.

Il rappelle aussi que les mesures de restriction prises, ou à venir, s’accompagnent d’un préjudice économique très important, pour l’ensemble des acteurs de l’approvisionnement de Paris (producteurs, distributeurs, commerce de détail, transports routiers) comme pour les structures qu’elles livrent (restaurants, hôpitaux, pharmacies…).

Il demande, en tout en tout état de cause, que toute nouvelle mesure de restriction prévoit un traitement dérogatoire à l’endroit des produits alimentaires périssables et médicaux de première nécessité.

Il souhaite, à l’avenir, être consulté avant toute mesure drastique aux conséquences néfastes pour l’avenir de ses entreprises, surtout lorsque de tels évènements climatiques sont prévisibles.

Le communiqué en PDF

Coordonnées

Confédération du Commerce de Gros
et International

18 rue des Pyramides
75001 Paris

Tél : 01 44 55 35 00
Fax : 01 42 86 01 83