15décembre2019

Vous êtes ici : Accueil Autres Informations à la une Défendre un modèle de restauration collective "à la française"

Défendre un modèle de restauration collective "à la française"

bandeau conf rhf def

A l'occasion d'une conférence organisée le 19 novembre dernier sur le Salon des Maires, à l'initiative de la CGI, les acteurs de la filière ont dévoilé leurs propositions communes pour défendre un modèle de restauration collective "à la française".

chiffres RHF

1. Investir dans la transition vers une restauration collective responsable

Dans le prolongement de l’étude menée par Restau’co et la Fondation Nicolas Hulot (FNH), consentir à un effort budgétaire à la marge sur le coût d’un repas :
▪ Investissements matériels
▪ Formation des personnels de la restauration collective
▪ Actions de sensibilisation des professionnels et des convives

2. Faire évoluer les pratiques d’achat

▪ Mieux valoriser les produits sous signe de qualité issus de la production française pour accompagner la montée en gamme de notre agriculture
▪ S’appuyer sur les outils de la commande publique (critères de sélection des offres, prix révisables…) pour valoriser la production française et limiter l’import, y compris en bio
▪ Etablir le budget alimentaire de la restauration collective avec le souci d’assurer une juste rémunération de l’ensemble des maillons de la filière et notamment des producteurs agricoles conformément aux objectifs de la loi EGAlim
▪ Dans le cadre des travaux menés par le CGAAER (Conseil général de l'alimentation, de l'agriculture et des espaces ruraux), consentir à un effort budgétaire sur l'achat des denrées (46 centimes € / repas)
▪ Réinjecter systématiquement dans l’achat alimentaire les marges de manoeuvre budgétaires dégagées grâce à la lutte contre le gaspillage

3. Accompagner la restauration collective dans la lutte contre le gaspillage alimentaire en s’appuyant sur le savoir-faire des professionnels

▪ Travailler sur la taille des portions et la complémentarité des gammes
▪ Mieux prendre en compte la saisonnalité des produits
▪ S’appuyer sur les outils du numérique pour mieux calibrer les achats et composer les menus
▪ Former les acteurs de la restauration collective aux solutions proposées par les professionnels de la filière en matière de lutte contre le gaspillage

4. Faire de la pédagogie auprès des convives et travailler avec les pouvoirs publics à une politique alimentaire en cohérence avec les besoins des territoires
▪ Co-construire un projet national au service d’une alimentation saine, sûre et durable en restauration collective
▪ Veiller à une bonne compréhension des objectifs de la loi et lutter contre toutes les formes de stigmatisation des productions agricoles (par exemple conventionnelle vs bio)
▪ Inscrire ce projet dans le cadre du CNRC, Conseil national de la restauration collective
▪ Améliorer le dialogue territorial entre les professionnels de la filière et les acteurs publics dans le cadre des CRALIM, Comités régionaux de l’alimentation

Télécharger le document en PDF ICI

Coordonnées

Confédération du Commerce de Gros
et International

18 rue des Pyramides
75001 Paris

Tél : 01 44 55 35 00
Fax : 01 42 86 01 83