25janvier2021

Vous êtes ici : Accueil Autres Informations à la une COVID-19 : quel impact sur l'activité des professionnels du commerce de gros ?

COVID-19 : quel impact sur l'activité des professionnels du commerce de gros ?

 covid enquete

La CGI a présenté les résultats de l'enquête menée auprès des entreprises du commerce de gros concernant l'impact de la CVOID-19 sur leur activité.

353 entreprises issues d'une vingtaine de fédérations ont renseigné le questionnaire.

A retenir :

  • Profil des répondants :

43% alimentaire, 37% interindustriel et 20% non alimentaire. 81% des entreprises répondantes ont moins de 50 salariés. Une majorité d'entre elles ont un CA entre 1 et 5M€.

  • Evolution de l'activité

Un mois d'août en demi-teinte. L'alimentaire a du mal à reprendre.

En septembre, une nette reprise d'activités pour l'interindustriel. L'alimentaire continue à souffrir.

Un mois d'octobre dans la continuité de septembre, avec une baisse qui s'intensifie pour l'alimentaire.

  • Evolution des effectifs

Des salariés majoritairement sur site. Le chômage partiel concerne principalement l'alimentaire. L'absentéisme se situe dans la moyenne nationale (<5%). Stabilité des effectifs, sauf pour l'alimentaire pour qui on note une baisse plus marquée. L'interindustriel reste plus optimiste sur le maintien de ses effectifs.

  • Soutien économique

Une majorité d'entreprises ont souscrit un PGE. On note une demande plus soutenue de la part de l'interindustriel. Des PGE d'un montant majoritairement inférieur à 500K€. Moins de demande de différé pour l'interindustriel que pour l'alimentaire et le non-alimentaire.

  • Assureurs crédit et retards de paiement

La situation est contrastée compte tenu des secteurs, et des assureurs. Les entreprises de l'interindustriel se considèrent moins bien accompagnées par leurs assureurs crédit que les autres secteurs. L'attitude des assureurs crédit vis-à-vis des fournisseurs n'a en revanche pas eu d'impact prégnant sur l'interindustriel. Mais la situation est plus mitigée pour les autres secteurs. L'alimentaire est le secteur le plus touché par les retards de paiement des factures. Le risque de non recouvrement des créances représente entre 8 et 26% du montant total des factures impayées. On constate une stabilité des délais de paiement des clients publics.

Résultats complets de l'enquête 011220

Coordonnées

Confédération du Commerce de Gros
et International

18 rue des Pyramides
75001 Paris

Tél : 01 44 55 35 00
Fax : 01 42 86 01 83